Danse et art

Le Washington Ballet présente Giselle | Nouvelles du ballet | Directement de la scène


Ashley Murphy-Wilson et Katerina Derechyna dans Giselle de TWB. Crédit photo : media4artists.

Le Washington Ballet apporte le ballet de l’histoire par excellence Gisèle à la Théâtre Warner en six représentationsdu 28 avril au 1er mai. Les tickets sont en vente maintenant.

Cette production était le tout premier ballet d’histoires que TWB Directrice artistique Julie Kentensemble avec Directeur artistique associé Victor Barbee, mis en scène pour la Compagnie lors de leur saison inaugurale 2016-2017. Avec Le lac des cygnes (2022), Gisèle (2017 et 2022) et Belle au bois dormant (2019), Kent et Barbee ont introduit trois ballets d’histoires complètes du canon classique dans le répertoire de TWB, ainsi que 19 œuvres commandées par des chorégraphes contemporains.

« Quand Victor et moi sommes arrivés à Washington, nous savions Gisèle présenterait un défi important pour nous, en tant que leaders, et pour les danseurs de la Compagnie », a fait remarquer Mme Kent. « Revoir cette production phare, exactement cinq ans plus tard, est poignant et énergisant. Nous pouvons voir, étape par étape, à quel point la Compagnie a progressé et comment l’éventail du répertoire – des « classiques » aux premières du XXIe siècle – a contribué à leur croissance artistique. Nous sommes tellement impatients de partager cette production spéciale avec le public.
Gisèle est l’histoire ultime de la tragédie, de la trahison et du véritable amour. L’histoire suit une paysanne, Giselle, qui tombe amoureuse d’Albrecht, apparemment un paysan mais en fait un noble fiancé à un autre. Il se déguise en paysan pour flirter avec Giselle, qui meurt d’un cœur brisé en découvrant une fois la véritable identité et la trahison d’Albrecht. Au deuxième acte, Giselle se réveille en esprit dans la forêt des Wilis, des esprits féminins qui ont été lésés par d’anciens amants. Motivés par leur dépit et leur reine vengeresse, les Wilis prennent tout homme qui entre dans la forêt et le forcent à danser jusqu’à sa mort. Quand Albrecht viendra dans la forêt pour pleurer Giselle, leur amour se révélera-t-il assez vrai pour le sauver ?
GisèleLa représentation bien-aimée de chagrin et de perte exige une gamme incroyable et difficile de techniques et d’émotions de la part de ses artistes. Une chorégraphie de Julie Kent et Victor Barbee soigneusement élaborée autour de l’adaptation de Jules Perrot et Jean Coralli donne vie à la production. Le Washington Ballet Orchestra dirigé par Charles Barker interprétera la partition envoûtante d’Adolphe Adam.

La saison 2022 du Washington Ballet se clôturera avec Prochaines étapesdu 22 au 26 juin, au Sidney Harman Hall dans un programme de nouvelles oeuvres de Brett Ishida, Jessica Lang et Mthuthuzeli novembre.

INFORMATIONS SUR LA BILLETTERIE

Théâtre Warner
Billetterie: Les billets vont de 56 $ à 127 $ et sont disponibles à l’achat.

Jeudi 28 avril à 19 h Vendredi 29 avril à 19 h Samedi 30 avril à 14 h Samedi 30 avril à 19 h Dimanche 1 mai à 13 h Dimanche 1 mai à 17 h 30

CRÉDIT DE FABRICATIONS

Chorégraphie de Jules Perrot et Jean Coralli Mise en scène complémentaire et chorégraphie de Julie Kent et Victor Barbee
Musique d’Adolphe AdamWashington Ballet Orchestra dirigé par Charles Barker
Les décors et les costumes sont une gracieuseté de Theatrical Rentals, LLC Décors et costumes de Galina Solovyeva Décors et accessoires de Simon Pastukh

Vous pourriez également aimer...