Dance and art

Virtual Arts Action Summit pour se concentrer sur les questions législatives et la promotion des arts

Un sommet de deux jours sur l'action des arts en Géorgie se tiendra dimanche et lundi pour inciter la communauté artistique à pousser les législateurs des États à un soutien économique plus profond.

Les sessions virtuelles commenceront la Semaine de promotion des arts, une campagne de sensibilisation visant à promouvoir l’importance des arts et de la culture pour l’économie géorgienne. Le sommet offrira une formation au plaidoyer à la base et comprendra des présentations sur l’état de l’écosystème artistique de Géorgie, les dernières politiques artistiques et la législation à venir qui pourrait avoir un impact sur la communauté.

Sommet Action Arts - Priscilla Smith

Priscilla Smith est membre fondatrice du conseil d’administration de Georgians for the Arts, une nouvelle organisation à but non lucratif qui défend la communauté artistique et culturelle de Géorgie.

Organisées par Georgians for the Arts, un groupe à but non lucratif fondé en 2019, les sessions virtuelles nécessitent un don de 25 $ pour les non-membres. «Il n’ya pas eu d’organisation de défense des arts à l’échelle de l’État depuis plusieurs années, et c’est nécessaire», a déclaré Priscilla Smith, membre fondatrice du conseil d’administration, anciennement directrice générale de la Eyedrum Art and Music Gallery. «Nous voulons sensibiliser les artistes et les amateurs d'art à l'importance d'être la roue qui grince.»

Selon l'Assemblée nationale des agences artistiques d'État, la Géorgie se classe au 49e rang pour le financement public des arts. L'État dépense 14 cents par habitant en financement public des arts; L'Alabama et le Tennessee, en comparaison, dépensent 1,22 $ et la Caroline du Sud, 85 cents.

«Nous nous efforçons d’engager les gens et de changer la perception des arts et de la culture en Géorgie», a déclaré Smith. «Les arts ont un impact de plusieurs milliards de dollars en Géorgie et emploient plus de 200 000 personnes. Nous voulons que l’État nous donne une petite impulsion dans l’économie des arts. »

La session de dimanche aura lieu de 16 h à 18 h et de 15 h à 17 h le lundi. Les conférenciers invités incluent:

– Pam Breaux, présidente-directrice générale de l'Assemblée nationale des agences artistiques de l'État.

– Park Cannon, représentant de Georgia House, district 58.

– Audrey Gámez, directrice pédagogique de C4 Atlanta.

– Gabrielle Mertz, artiste et conseillère en politiques publiques (provisoirement programmée pour prononcer le discours d'ouverture de dimanche).

– Beth Moore, représentante de Georgia House, district 95.

– Susie Surkamer, présidente-directrice générale de South Arts.

– Lee Thomas, commissaire adjoint de l'Office national du cinéma, de la musique et du divertissement numérique.

– Nina Ozlu Tunceli, directrice exécutive d’Americans for the Arts ’Arts Action Fund.

You may also like...