Dance and art

Que voir, faire et entendre : Peintures de George W. Bush, Yo-Yo Ma, Pete the Cat

THEATER

the Centre des arts de la marionnette présente deux spectacles totalement différents destinés à des publics très différents. Pour les plus jeunes amateurs de théâtre (et bien sûr leurs parents), Pete le chat est de retour, mettant en vedette le chat bleu audacieux de la série de livres à succès des anciens Atlantans James et Kim Dean. Des marionnettes à tige, des animations projetées, de la musique originale et des éléments interactifs aident à donner vie aux mésaventures de Pete en matière de skateboard/surf/autres, jusqu’au 29 mai. Chimpanzé, par le marionnettiste basé à Brooklyn Nick Lehane. Il examine l’histoire étrange mais tristement vraie de chimpanzés élevés dans des foyers humains qui, lorsque les fonds pour les expériences de placement croisé se sont taris, sont devenus des sujets de test dans des installations biomédicales. New York le magazine l’a appelé « un jeu de mémoire non verbal méticuleux et profondément ressenti ». A partir de 14 ans. Jusqu’au 10 avril. Masques encouragés.

« Chimpanzé » au Centre des Arts de la Marionnette. (Photo de Richard Termine)

::

De sa naissance à la Nouvelle-Orléans en tant que petite-fille d’ouvriers asservis dans les plantations à son succès en chantant sur le circuit gospel et son ascension en tant que star sur des scènes telles que Carnegie Hall, Mahalia Jackson a mené une vie parfaite pour son propre spectacle. À présent Groupe de divertissement Dominionproducteurs de Nativité noire chaque Noël à Atlanta, présent Mahalia : une comédie musicale gospel, à partir de jeudi au Southwest Arts Center. Le livre, les paroles et la musique de Tom Stolz présentent des chansons gospel, des hymnes et des spirituals que Jackson (joué par Maiesha McQueen) a rendus célèbres. Jusqu’au 17 avril. Contrôle de température à l’entrée, masques obligatoires.

::

Les différences politiques et personnelles deviennent progressivement nettes dans La lumière, le premier travail du dramaturge Loy Webb à Théâtre Horizon. Une demande en mariage surprise prend une tournure imprévue qui bouleverse le monde de Genesis (Cynthia D. Barker) et Rashad (Enoch King) et les force à affronter un secret du passé. ArtsATL le critique Benjamin Carr l’a qualifiée de « pièce déclenchante pleine de sentiments profonds », ajoutant qu’elle présente « deux des meilleures performances de l’année ». Jusqu’au 17 avril. Une preuve de vaccin ou un test PCR négatif dans les 48 heures et des masques sont requis.

::

L’ART VISUEL

Ce fut l’un des changements de carrière les plus surprenants à ce jour. Quand l’ancien Président George W. Bush a quitté la Maison Blanche, il a pris le pinceau et peint. Il a réalisé des portraits d’anciens combattants, de sans-abri et bien plus encore. Maintenant l’exposition itinérante Parmis beaucoup, un, ouverture à Atlanta History Center le 12 avril, présente ses peintures d’immigrants américains. Bush était le 43e président, donc, bien sûr, il y a 43 peintures dans l’exposition. Les sujets représentent de nombreuses cultures de presque toutes les régions du monde. Il y a aussi un livre, avec des histoires d’immigrants. Jusqu’au 4 juillet. Entrée adulte 23,41 $. Rabais pour les aînés, les étudiants et les enfants de 12 ans et moins. Masques encouragés.

::

Si vous vous demandez ce qu’est un NFT, consultez DIGATL : la première galerie d’art numérique d’Atlantaouverture le 12 avril à Atlanta souterraine. Les organisateurs promettent des expériences de réalité virtuelle, du projection mapping, des installations interactives, des concerts virtuels et, oui, des NFT. Jusqu’au 30 juin. 22 $. Enregistrement requis. Masques recommandés.

::

Rachid Johnson est connu pour ses méditations brûlantes sur la race et la classe. Joignez-vous à lui et Michael Rooks, le Haut Musée‘s Wieland Family Curator of Modern and Contemporary Art, pour un bref film et conversation virtuelle sur le film de Johnson Les Randonneursinclus dans l’exposition du High Ce qui n’est pas dit, l’amour. Jeudi, 19 h à 20 h 20 $. Membres gratuits. Enregistrement requis.

::

LA MUSIQUE

Dans ce qui sera certainement une soirée spéciale, le violoncelliste Yo-Yo Ma effectue avec le Atlanta Symphony Orchestra, dirigé par Robert Spano, le 13 avril. Mettant en vedette le Concerto pour violoncelle de Dvořák aux côtés de sa Symphonie n° 9, « Du Nouveau Monde », le programme de 20 h se déroulera au Symphony Hall. Épuisé (à l’exception des billets revendeurs à prix exorbitants qui pourraient devenir disponibles), mais un livestream gratuit est prévu à la Sifly Piazza Watch Party à l’extérieur du Woodruff Arts Center ainsi que pour le visionnement à domicile. Une preuve de vaccination ou un récent test Covid négatif est requis à l’intérieur du Symphony Hall.

::

Samedi, le Atlanta Symphony Orchestra visite le voisin Première église presbytérienne d’Atlanta pour un programme spécial avec l’organiste Jens Korndörfer mettant en vedette la Symphonie pour orgue de Saint-Saëns et le Concerto pour orgue de Poulenc. Le chef associé Jerry Hou dirigera l’orchestre dans le cadre du programme Concerts @ First à 20 h. Les billets commencent à 25 $. Masques en option.

::

Il s’avère qu’il y avait des avantages à l’isolement de Covid pour certains musiciens de rock. Aaron Maine de Porches dit quand il a été puni pendant le confinement (relatif), travaillant sur son récent album Tenue douce toute la journée, il s’imaginait sortir sur la route pour jouer. « Je me sens, comme, incroyablement excité de pouvoir enfin jouer ces chansons », a déclaré Maine, ce qu’il fera à Aérogare Ouest le 12 avril. de gens qui chantent. 20 h 30 Les billets commencent à 20 $. Aucun mandat de protocole.

::

DANCE

Ballethnique Compagnie de danse fait son Alliance Theatre ses débuts, exécutant son travail de signature The tale of the leopard. La production à haute énergie mélange le ballet avec la danse traditionnelle africaine et regorge de métaphores sur la création d’harmonie dans la jungle, que ce soit celle avec les arbres ou celle urbaine de la vie quotidienne. Chorégraphie de Waverly T. Lucas II, musique de L. Gerard Reid. Vendredi 20 h, samedi 15 h et 20 h, dimanche 15 h. Billets à partir de 31 $.

::

Danse à rayon complet présente des artistes de danse handicapés qui utilisent des fauteuils roulants aux côtés d’artistes valides. Dans ce concert, la compagnie bien établie présente l’abstrait Sous-courants et des extraits d’une nouvelle œuvre, Alice, Pierre et Dorothéequi explore les romans Alice au pays des merveilles, le magicien d’Oz and Pierre et Wendy (le travail source pour Pierre Pan) à travers une lentille centrée sur le handicap. Vendredi et samedi 20h, dimanche 17h 7 Stages. Admission générale 25 $. Masques obligatoires. Aucune nourriture autorisée dans le théâtre.

::

Dix chorégraphes et artistes de la danse présentent leurs travaux en cours lors de Voler sur un murest la troisième année Excusez l’art production. Attendez-vous à tout, des thèmes de l’afrofuturisme à l’environnementalisme, et des genres de danse du hip-hop au contemporain. Les artistes incluent Darvensky Louis, Indya Childs et Christina J. Massad. Du jeudi au dimanche. Centre des arts du moulin à vent, Pointe Est. jeudi, vendredi, samedi 20 h, dimanche 16 h 20 $ pour une nuitée; 30$ pour deux.

You may also like...