Dance and art

What to see, do and hear: BeltLine Dance, Amplify Decatur, Cynthia Tucker and more

ART+DESIGN

Le Haut Musée d’Art nouvelle exposition, Oliver Jeffers : 15 ans d’images de livrescomprend 80 dessins originaux, croquis et illustrations finies de 16 livres de l’artiste primé et auteur de livres pour enfants, y compris son best-seller très populaire Le jour où les crayons ont arrêté ainsi que L’incroyable garçon mangeur de livres, Un enfant de livres and Il était une fois un alphabet. Les galeries comportent des zones de lecture où les familles peuvent s’asseoir ensemble et approfondir les livres. Jusqu’au 7 août. Admission générale 16,50 $. Gratuit pour les membres et les enfants de moins de 6 ans. Les masques sont encouragés mais non obligatoires.

::

La technologie peut sembler sans fin : liens, informations, textes, copier-coller dans l’oubli. Depuis que la technologie est devenue notre principale méthode de communication, l’artiste Kate Burk s’interroge sur nos appareils et réseaux sociaux dans son exposition personnelle Ne me laisse jamais partir. Ces cadres sont-ils assez solides pour supporter le poids émotionnel que nous y empilons, demande-t-elle ? MENTHE. Jusqu’au 21 mai. Les masques sont obligatoires.

DANCE

Le groupe d’Atlanta spécifique au site Bautanzt Ici apporte son Des os creux à deux emplacements extérieurs sur la BeltLine ce week-end. L’œuvre s’inspire du butoh et du théâtre de danse et présente des costumes et des sculptures uniques conçus pour engager le public. Des os creux explore comment la perte personnelle et les sauts de foi qui changent la vie peuvent mener à une vie meilleure. Il y aura aussi des moments ludiques. samedi 17h à Parc Gordon White. dimanche 17h à Champ d’activité historique du quatrième quartier. Libre.

::

George Staib (ci-dessus) et Kristin O’Neal présentent «Move, Preserve, Sustain», une œuvre de danse en plein air vendredi à l’Université Emory.

George Staib et Kristin O’Neal du département de danse de l’Université d’Emory célèbrent le Jour de la Terre avec Déplacer, préserver, pérenniser en collaboration avec la Rose Library de l’université. Les représentations commenceront sur le campus d’Emory sous le pont Mizell au large de Fishburne Drive. Vous êtes invité à les rejoindre dans une procession accessible et méditative jusqu’au Main Quad et à se terminer au Sustainable Garden en face de Cox Hall. Profitez des sons de la nature avec Musiciens du Quatuor à cordes Vega Guang Wang (violoncelle) et Yinzo Kong (alto). Vendredi midi et 16h Gratuit.

::

Fondé par Sarah Hiller en 2017, ImmersionATL est un programme unique de formation et de mentorat pour les danseurs contemporains en voie de devenir des interprètes et des leaders professionnels. Les artistes du mouvement diplômés cette année présenteront un showcase vendredi à Windmill Art Center à Pointe Est. 19 h 30 Billets 18 $. Les masques sont encouragés.

MUSIC

Ben Harper est la tête d’affiche du festival de musique Amplify Decatur de samedi.

The Amplifiez le festival de musique Decatur revient samedi avec une programmation qui comprend le triple lauréat d’un Grammy Award Ben Harperdeux fois lauréats des Grammy Awards Spectacle de médecine Old Crow and Fils Volt. Le concert annuel au centre-ville de Decatur comprendra également de nombreux événements satellites le vendredi et le samedi dans divers lieux du centre-ville. Pour un horaire, regardez ICI. Les vaccinations Covid sont encouragées et des masques seront distribués gratuitement. Les billets commencent à 75 $.

::

Les étudiants de la Programme de développement des talents de l’Orchestre symphonique d’Atlanta présentera des programmes de récitals printaniers le samedi à 16 h, puis le vendredi 29 avril à 19 h. Les deux concerts auront lieu au Rich Theatre du Woodruff Arts Center. Chaque année, le programme offre une éducation et une formation musicales à 25 jeunes musiciens noirs et latinos. Plus de 100 des étudiants ont fréquenté les meilleures écoles de musique et conservatoires. Les masques sont encouragés, mais pas obligatoires. Libre.

BOOKS

Cynthia Tucker and Frye Gaillard discuteront de leur nouveau livre, La sudisation de l’Amérique : une histoire de démocratie dans la balancemercredi à 19h au Atlanta History Center. Le livre se concentre sur le rôle du Sud dans la formation du paysage politique et culturel actuel de l’Amérique. Tucker est un chroniqueur lauréat du prix Pulitzer qui était un incontournable de The Atlanta Journal-Constitution pendant de nombreuses années. Elle est maintenant journaliste résidente à l’Université de South Alabama. Gaillard est écrivain en résidence à l’Université de South Alabama et auteur de plus de 20 livres. Les billets commencent à 10 $ et la conférence sera également diffusée en direct sur la chaîne YouTube du Atlanta History Center. Les masques sont encouragés pour l’événement en direct.

THEATER

Le Shakespeare Tavern Playhouse prend une tournure débauchée pour « William Wycherley’s The Country Wife ». (Photo d’Adam King)

Bien qu’il y ait beaucoup de choses grivois qui se passent dans le monde chaque jour, ribald est un mot que l’on entend rarement plus. C’est un peu, disons, désuet. Pourtant, ces deux mots correspondent parfaitement de William Wycherley La femme de la campagne à Théâtre de la taverne Shakespeare. Publiée en 1675, cette comédie de moeurs paillarde se concentre sur les vices et les hypocrisies de la Restauration à Londres. Plus précisément, il fait la satire de la duplicité sexuelle de l’aristocratie sous le règne de Charles II. Les personnages sont vivants et les doubles sens épicés sont rapides et furieux. Retourner à ArtsATL vendredi pour lire la critique de Benjamin Carr. Jusqu’au 1er mai. Port du masque obligatoire pour les personnes non vaccinées, facultatif pour les personnes vaccinées.

::

Présenté par Théâtre incontrôlable en partenariat avec Georgia Justice Project, VEAL premières le 21 avril dans le cadre de la programmation Shows in Homes de la troupe. La pièce en un acte se déroulera jusqu’au 22 mai dans des maisons privées autour du métro d’Atlanta, avec une représentation à 7 Stages le 9 mai. Écrit par le natif d’Atlantan Leviticus Jelks, VEAL met en vedette Marlon Burnley dans sept rôles qui donnent vie à l’histoire de Bull Willis, qui vient de sortir après une décennie en prison et à la recherche d’un emploi, d’un endroit où vivre et d’un lien avec le fils qu’il n’a jamais rencontré. Chaque représentation à domicile comprend un cocktail et une conversation de suivi avec un représentant du Georgia Justice Project sur les obstacles auxquels sont confrontées les personnes libérées de prison et le travail de l’association de justice sociale sur cette question. Preuve de vaccination complète Covid-19 requise.

CINEMA+TV

Coup d’envoi pour 11 jours jeudi, le Atlanta Film Festival revient aux projections en personne à Plaza Theatre and Dad's garageavec des projections en plein air également au Charretier Center and Jardin botanique d’Atlanta. En raison des précautions pandémiques. il est également possible de visionner des films en ligne. Le long métrage de la soirée d’ouverture est le thriller 892 et la présentation de la soirée de clôture est le documentaire Disney + Mija, tous deux présentés au Plaza. Lisez les critiques de Steve Murray sur 10 des films – y compris le drame « obsédant et envoûtant » Mains qui lient et le documentaire « convaincant » Maître de la lumière (à propos du peintre d’Atlanta George Anthony Morton, qui cherche toutes sortes de solutions après une décennie de prison pour trafic de drogue).

You may also like...