Dance and art

Que voir, entendre et faire : « Kingfish » Ingram, « Bina’s Apples », « Coppélia », plus

THEATER

Reporté par Théâtre Aurore en raison du Covid avant son ouverture prévue en juillet 2020, Rodgers + Cendrillon de Hammerstein fait enfin ses débuts jeudi au Clyde & Sandra Strickland Grand Theatre de 500 places, la scène principale du nouveau Lawrenceville Arts Center. Considérez cela comme une mise à jour du classique de Rodgers et Hammerstein. « Cette histoire intemporelle est rendue pertinente aujourd’hui par une nouvelle Ella plus résiliente », déclare Ann-Carol Pence, la co-fondatrice d’Aurora qui a récemment reçu le titre de directrice artistique productrice. « Le nouveau scénario de Douglas Carter Beane nous rappelle notre responsabilité de défendre ceux qui n’ont pas de voix. » Jusqu’au 3 avril. Masques obligatoires.

::

« Bina’s Six Apples » au Théâtre Alliance (Photo de Glen Stubbe)

Parfois l’art imite la vie, et parfois la vie semble imiter l’art. Dans Les Six Pommes de Bina, a Alliance Theatre première mondiale coproduction avec la Children’s Theatre Company à Minneapolis, la famille de la fillette de 10 ans du titre cultive des pommes en Corée jusqu’à ce que la guerre de Corée éclate, forçant le clan à fuir sa maison et à se séparer. Seule, avec seulement six pommes en sa possession, Bina doit retrouver le chemin de sa famille. Débutant en avant-première vendredi, la pièce a été écrite bien avant la crise en Ukraine, mais il y a des parallèles. Le dramaturge Lloyd Suh dit que son histoire pleine d’espoir a été inspirée par ce que ses parents ont vécu pendant la guerre de Corée ainsi que par ce qu’il a observé chez ses propres enfants et comment ils font face aux complexités croissantes du monde d’aujourd’hui. Jusqu’au 27 mars. Masques encouragés.

Festival des sciences d’Atlanta, Du samedi au 26 mars, prévoit plusieurs incursions geek-amusantes qui tordreont la science avec le théâtre comme un brin d’ADN (ou, pour garder les choses simples, un bretzel). Par exemple, il y a un Amélioration scientifique spectacle d’humour à 19 h 30 le 16 mars au Whole World Improv Theatre, présenté par Georgia Tech et la troupe de comédie Midtown. Des acteurs d’improvisation et des scientifiques monteront sur scène ensemble pour présenter un spectacle divertissant et éducatif en répondant aux invites scientifiques du public. Du 18 au 20 mars : Le Magicien d’Oz : Marionnettes + Science = MAGIE au Centre des arts de la marionnette. Horaire complet de la fête ici.

::

DANCE

Ballet du nord-est d’Atlanta présente le ballet rarement joué Coppélia, une histoire enjouée sur l’excentrique fabricant de poupées Dr. Coppélius, l’espiègle Swanhilda et l’amoureux Franz qui essaie de courtiser la belle fille sur le balcon. (Alerte spoiler : la fille est en réalité la poupée Coppélia.) Le ballet comique de 1870 était à l’origine chorégraphié par Arthur Saint-Léon sur la musique de Léo Delibes. Aréna Gaz Sud, du vendredi au dimanche. Billets 25 $. Masques encouragés.

::

L’ancienne élève de Core Dance et artiste de cirque Rose Shields et la danseuse de flamenco Julie Galle Baggenstoss chorégraphient un spectacle inhabituel dimanche à la Drew Charter School. Mathématiques en mouvement fait partie de Festival des sciences d’Atlanta, démontrant comment la danse et les arts du cirque peuvent interpréter les mathématiques à travers la beauté du mouvement. Idéal pour les enfants et les familles. Représentations à 14 h et 17 h 300 Eva Davis Way. Billets 5 $ enfant, 10 $ adulte. Billets disponibles mathématiques-en-mouvement.org.

::

LA MUSIQUE

guitariste de blues Christone « Kingfish » Ingram a capturé l’imagination des amateurs de blues comme l’un des interprètes de la prochaine génération les plus excitants. Ingram, 22 ans, a sorti son premier album en 2019 sur Alligator Records (maison du bluesman d’Atlanta Tinsley Ellis), qui a attiré l’attention d’artistes allant de Buddy Guy à Jason Isbell en passant par Sir Elton John. Ingram se produit à Salle symphonique à 19h30 vendredi. Un justificatif de vaccination ou un test Covid négatif récent sont exigés. Les billets commencent à 25 $.

::

Auteur-compositeur-interprète folk-rock d’Atlanta Shawn Mullins fêtera ses 54 ans avec des spectacles à Fonderie d’Argile Rouge à Duluth à 20 h vendredi et samedi. Mullins est surtout connu comme l’un des moteurs de la scène folk Decatur et de la chanson à succès « Lullaby ». Une autre de ses chansons, « All In My Head », a été présentée dans la sitcom à succès Gommages et un autre a atterri sur Ruisseau Dawson séries. Aucun protocole Covid n’est en place. Les billets à l’avance coûtent 35 $.

::

ART+DESIGN

Rêve fait partie du programme Contemporary On-Site de Atlanta Contemporain. L’exposition réunit trois artistes ayant des liens avec Atlanta : Rachel K. Garceau, Gracelee Lawrence et Stacie Rose. ArtsATL la critique d’art Deanna Sirlin lui donne un coup de pouce dans son avisen écrivant: « La combinaison de ces trois artistes dans ce petit espace ressemble à ce délicieux tourbillon de [ice cream] dreamicle, évoquant un souvenir de confections du passé vu du point de vue de trois puissantes créatrices contemporaines.» Jusqu’au 27 mars. Gratuit. Inscription et distanciation sociale obligatoires. Masques encouragés.

::

« Unassuming » de Lisa Q. Caldwell (2021) au Callanwolde Fine Arts Center.

the Concours Jury 2022 à Centre des beaux-arts de Callanwolde ferme ce week-end. L’exposition collective annuelle célèbre le travail d’artistes émergents locaux et régionaux. Cette année, Cecilie Redding a reçu le prix Best in Show. Catherine J. Alston, Roxanne Brown, Lisa Q. Caldwell et Kay McMillan ont reçu des mentions honorables. Galerie ouverte du jeudi au samedi. Gratuit. Masques encouragés.

::

Si vous ne les avez pas encore vus, les portraits de Michelle et Barack Obama sont au Haut Musée d’Art jusqu’au 20 mars. ArtsATLLa critique d’art de Catherine Fox les a décrites dans sa critique comme « des déclarations politiques dramatiques et des œuvres d’art contemporain époustouflantes ». Entrée horaire, réservations et masques obligatoires.

::

BOOKS

Bibliothèque Rose de l’Université Emory accueillera un poète sino-américain primé Marilyn Chin en lecture virtuelle le 13 mars à 15h Chin est l’auteur de six livres, dont le plus récent Un portrait de soi en tant que nation, et a reçu le Ruth Lilly Poetry Prize en 2020. Lily dit que son travail déplore et célèbre à la fois son identité « à trait d’union ». La lecture est gratuite, mais l’inscription est obligatoire.

You may also like...