Tanz und Kunst

Abby Silva Gavezzoli 'Blues Run the Game'

Le 11 février, Abby Silva Gavezzoli, de la Parsons Dance Company, a sorti son dernier projet, la vidéo de danse «Blues Run the Game», une collaboration avec le musicien italien Daniele Gozzetti.

Gavezzoli, qui a déménagé en Italie en 2018, après une carrière de danse très réussie à New York, dit que l'inspiration du projet est venue de la chanson de Jackson C. Frank, «Blues Run the Game» et de son désir d'avoir fait l'expérience de la culture et de la scène musicale. de la fin des années 60 et du début des années 70.

«Un jour, la chanson,‘ Blues Run the Game ’, est venue au hasard sur shuffle, et j’ai ressenti un lien immédiat avec les sentiments exprimés dans ce style minimal mais puissant», se souvient Gavezzoli. «Cela reflète la solitude que je ressens dans ce moment étrange et bizarre que nous vivons. Nous venions de commencer le deuxième verrouillage, et tout ce qui avait été récemment rétabli dans ma vie quotidienne avait de nouveau été suspendu. Un sentiment familier; cependant, cette fois était beaucoup plus difficile à accepter. Je savais que la seule façon d'avancer était de créer.

Elle dit qu'elle a senti que l'expression serait ressentie davantage à travers la collaboration musicale et la création dans un sens collectif, comme l'art l'est souvent pendant les périodes «normales».

«Après un bref texto, Daniele Gozzetti était intéressé et prêt à s'impliquer», dit Gavezzoli. «Le réarrangement et les ajouts musicaux qu'il a créés pour la chanson l'amènent à un nouvel endroit. Cela maintient le sentiment mais suggère aussi très légèrement l'espoir.

La chorégraphie de Gavezzoli dans la vidéo est expressive et enracinée dans le style athlétique et dynamique typique de l'approche Parsons. Et dans la contribution musicale de Gozzetti au duo, l'auteur-compositeur-interprète utilise le fingerpicking de sa guitare acoustique, marque de fabrique de l'époque de la sortie de la chanson originale (1965), en plus de plusieurs vers du jeu de guitare de Paolo Cavagnini, le piano de Max Comincini et l'harmonica joué par Gozzetti. Le produit vidéo final «Blues Run the Game» est la synthèse du parcours des artistes, avec la musique et le mouvement qui se complètent, et avec le film noir et blanc prenant progressivement de nouvelles couleurs.

«Contrairement à ce qui se passe habituellement, le projet ne démarre pas comme un clip vidéo pour donner un visage à la chanson, mais tout commence par la danse», explique Gavezzoli. «En particulier, de ce sentiment de solitude contenu dans le texte qui est immédiatement abordé à la période particulière dans laquelle nous vivons, d'où la nécessité de regarder au-delà, de trouver, à travers la création et l'art, un moyen de résister et d'avancer, en utilisant le corps et la danse pour exprimer la recherche d'un subtil fil d'espoir.

Elle ajoute: «Le message est que peu importe où nous allons, où nous sommes allés, ce que nous changeons, gardons ou libérons de nos vies, le blues sera toujours là. C'est la façon dont nous naviguons et gérons ces moments difficiles qui continueront de nous propulser vers l'avant. C'est la réalité. Certains jours, nous devons simplement nous y asseoir et le ressentir.

Pour visionner «Blues Run the Game», mettant en vedette la danseuse / chorégraphe Abby Silva Gavezzoli et la chanteuse / musicienne Daniele Gozzetti, cliquez ici ou regardez ci-dessous.






Das könnte Ihnen auch gefallen...