Danse et art

À voir, à faire et à entendre : Fêtes de la musique, « Homos », exposition Dancy, Toddler Takeover

MUSIQUE

Deux des meilleurs festivals de musique d’Atlanta — le Sweetwater 420 Festival et Genoux tremblants – ont chacun été rejetés des horaires réguliers en raison de la pandémie, ce qui aide à expliquer comment ils ont chacun atterri le même week-end cette année. Le 420 Fest au Centennial Olympic Park débute jeudi et présente L’incident du fromage à cordesla Groupe de Trey Anastasio, Gary Clark Jr., Oeil et ses amis et d’autres. Les billets d’une journée commencent à 89 $. Le festival Shaky Knees débute vendredi à Central Park et présente Clous de neuf pouces, Jour vert et Ma veste du matin. Les billets d’une journée commencent à 100 $.

::

Longtemps Orchestre symphonique d’Atlanta Chef principal invité Donald Runnics dirigera jeudi et samedi deux pièces de Debussy avec le Chœur de femmes ASO. Les représentations se termineront par le contemplatif Duruflé Requiem, aux mélodies dérivées du chant grégorien. Les billets commencent à 28 $. Les masques sont encouragés, mais pas obligatoires.

::

THÉÂTRE

Nicolette Emanuelle interprétera « What Are You? » le samedi et le dimanche dans le tunnel McDonough Boulevard du Southside Trail d’Atlanta BeltLine. (Photo de Christopher Burk)

Une nouvelle itération extérieure de Nicolette Emanuelle Qu’es-tu? – une exploration de ce que signifie être métis en Amérique – sera présentée à 14 heures samedi et dimanche par 7 étapes dans le cadre de L’art sur la BeltLine d’Atlanta. A demandé « Qu’est-ce que tu es? » la majeure partie de sa vie, Emanuelle a des racines dans la tribu Lumbee de Caroline du Nord. Son spectacle dans le tunnel du boulevard McDonough le long du sentier Southside combine des mouvements aériens, des jeux d’ombres, de la musique et des témoignages personnels pour explorer les luttes des personnes multiraciales tout en honorant leur résilience. Il présente également Squeeze the Clown (Meredith Gordon) et l’artiste aérien Jaylynn Haywood. Gratuit (aucune réservation requise). Aucun protocole répertorié.

::

La monogamie n’est-elle que monotonie ? C’est l’une des questions provocantes que Homos, ou tout le monde en Amérique à Théâtre à l’avant, ouverture le 5 mai, cherche à répondre. La pièce de Jordan Seavey est racontée à travers des aperçus entrelacés de la vie d’un couple de tous les jours confronté de manière inattendue à un crime vicieux. Lors de son ouverture dans la Big Apple en 2016, c’était un New York Times Critic’s Pick et a été nommé l’un des New York les 10 meilleurs événements théâtraux de l’année selon le magazine. Jusqu’au 21 mai. Preuve de vaccination requise (ou, pour ceux qui bénéficient d’une exemption au vaccin, un test PCR négatif datant de moins de 48 heures) ; masques non obligatoires.

::

ART+DESIGN

Une exposition solo de l’artiste renommée Deborah Dancy s’ouvre samedi à la Marcia Wood Gallery avec une conversation entre l’artiste et les commissaires Karen Comer Lowe et Melissa Messina. Réunissant plusieurs corpus d’œuvres récemment créés, Ensemble de preuves fournit une étude complète des explorations de Dancy dans divers médiums, y compris la peinture, la sculpture et la photographie. Son travail plonge dans les courants pernicieux de l’histoire américaine. Conférence d’artiste de 15h à 17h le samedi. Vernissage 19h-21h Inscription en ligne et masques obligatoires.

::

Ce fut d’abord l’exposition immersive Van Gogh, puis Picasso, leurs œuvres projetées sur les murs, les plafonds et les sols pour une expérience à 360 degrés. Maintenant il y a O’Keeffe : cent fleurs créé par la société basée à Atlanta Illuminarium. Il y a aussi des parfums qui aident à donner vie aux célèbres peintures de fleurs de Georgia O’Keeffe. Ouvre le jeudi de 11 h à 17 h. Consultez le site Web pour connaître les jours et heures supplémentaires. 550 Somerset Terrace, sur la ligne de ceinture Eastside. Les billets commencent à 25 $. Masques non requis.

::

Après une brève fermeture, Maison Hammonds Musée rouvre avec l’exposition Pas de justice, pas de paix : la photographie de protestation de 1967 à 2022, illustrant la quête continue de justice, de liberté et d’égalité de l’Amérique noire. Les photographes en vedette incluent le Dr Doris Derby, Jim Alexander et Julie Yarbrough. La galerie à l’étage du musée présentera une série de films en réalité virtuelle, En signe de protestation : Histoires de base des lignes de front. Ensemble, les expositions représentent une nouvelle direction pour le musée de la maison historique. Vernissage vendredi 18h-20h30 Gratuit. Inscription en ligne et masques obligatoires.

::

FILM

Les 11 jours Festival du film d’Atlanta se poursuit tout au long de ce week-end avec des projections en personne à Théâtre Plaza, Le garage de papa et d’autres sites. L’une des caractéristiques ArtsATL le critique Steve Murray a trouvé le plus intrigant dans ses critiques de 10 des films du festival est L’âme d’une bête, qui spectacles à 21 h 30 jeudi au Plaza. « Que vous l’aimiez, le détestiez, en soyez déconcerté, ou peut-être les trois, Âme est le plus susceptible de déclencher de longues conversations animées après la projection », a écrit Murray. Il a également favorisé le drame « obsédant et obsédant » Mains qui lient, projection à 19h15 dimanche au Plaza. De nombreux titres sont également disponibles en streaming – détails ICI.

« Hands That Bind » sera projeté à 19h15 dimanche au Plaza Theatre dans le cadre du Festival du film d’Atlanta.

::

DANSE

Vous voulez voir la prochaine génération de danseurs ? Étudiants seniors de la University of North Carolina School of the Arts, en collaboration avec un ensemble basé à Atlanta Mode kitprésentera PluckATL le vendredi. C’est la première fois que des étudiants de l’initiative Pluck de l’université apportent leur travail à Atlanta ainsi qu’à New York. Centre d’art du moulin à vent, Pointe Est. 19h30 Gratuit. Masques en option.

::

L’American Ballet Theatre l’a fait. Il en va de même pour le Royal Ballet d’Angleterre et le Queensland Ballet d’Australie, entre autres : un ballet basé sur la célèbre œuvre de Prokofiev de 1936 Pierre et le loup. Maintenant, nous avons notre propre version maison grâce à Théâtre de ballet moderne Terminus, Théâtre de l’Alliance et des musiciens de l’Atlanta Symphony Orchestra. 30 avril et 1er mai. Séances multiples entre 9 h et 14 h dans le cadre de Festival de prise en charge des tout-petits. Sifly Piazza, Woodruff Arts Center. Libre.

::

LIVRES

Auteur et natif d’Atlanta Sanjena Sathian parlera de son roman, Chercheurs d’orjeudi à 19h30 au Centre d’histoire d’Atlanta. Le livre de Sathian se déroule dans la banlieue d’Atlanta de l’ère Bush et suit un personnage nommé Neil Narayan alors qu’il se débat avec le poids des attentes de sa famille et de leur enclave américaine d’origine asiatique. Les billets commencent à 10 $ pour les non-membres; les masques sont obligatoires. L’événement sera également diffusé en direct sur la chaîne YouTube du centre.

Vous pourriez également aimer...